https://letechobservateur.sn/
Crise à Expresso Sénégal : L’ARTP, qui a reçu la Direction générale, va pleinement assumer son rôle de Gendarme du secteur

Crise à Expresso Sénégal : L’ARTP, qui a reçu la Direction générale, va pleinement assumer son rôle de Gendarme du secteur

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes, saisie d’un courrier par le Collège des délégués du personnel, est bien compétente pour intervenir en tant que médiateur. L’ARTP l’a affirmé à travers son Directeur général au sortir d’une audience avec la Direction générale d’Expresso, dans les locaux du régulateur, aux Mamelles, sur la Corniche Ouest. La protection des employés et des consommateurs est au coeur des enjeux.

L’ARTP entend rester maitre du jeu des télécoms au Sénégal, même quand c’est un conflit social. Dans une déclaration transmise à la presse, le Directeur général souligne que l’institution est bien compétente pour s’impliquer en tant que médiateur. La protection des emplois du secteur et des consommateurs “qui ont un droit de continuité du service public qui leur est rendu”, de même que celle des “opérateurs qui sont des investisseurs au Sénégal parce que titulaires de licence” fondent cette compétence désormais mise en avant par Abdoul Ly et ses équipes.

La médiation n’a pas encore les résultats escomptés

Pour le moment, le régulateur en Chef, qui a reçu la Direction générale d’Expresso ce lundi au siège, ne veut pas trop s’avancer sur les contours de la médiation et ses résultats. “Je ne vais pas trop m’épancher sur la question à l’état actuel de la situation. Le processus est en cours. Nous ferons tout notre possible pour un dénouement heureux de cette affaire dans le sens d’un équilibre pour l’intérêt commun”, s’est contenté de dire le successeur d’Abdou Karim Sall. Une source bien au fait de cette rencontre informe que la thèse de la “situation économique difficile” soutenue par Expresso tiendrait à peine puisque l’ARTP a rétorque à la Direction que la situation de la maison dont elle a connaissance plaide plutôt pour le contraire.

Quel avenir pour l’opérateur lui-même ?

Au vu de cela, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes, qui dispose de tous les leviers pour désormais jouer les bons offices, mais aussi, et surtout, arbitrer, imposera-t-elle la voix de la vérité, si les désaccords s’éternisent ? La licence accordée à Expresso pourrait-elle être retirée et sous quelles conditions ? Les questions sont ouvertes. Lundi, au matin, la Direction de l’opérateur de téléphonie a sorti un communiqué pour rejeter les allégations des syndicats et menacer de les traduire devant les tribunaux, pour diffamation. Au même moment, ces derniers tenaient un sit-in devant les locaux de l’entreprise et compter poursuivre les rassemblements jusqu’à la satisfaction de leurs doléances.

0 0 votes
Évaluation de l'article
guest
2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trackback
Baisse de tension à Expresso : Les syndicalistes contredisent le Ministre des télécommunications
10 jours il y a

[…] Crise à Expresso Sénégal : L’ARTP, qui a reçu la Direction générale, va pleinement assumer s… […]

trackback
Crise à Expresso Sénégal : Et si la fin était pour demain ?
3 mois il y a

[…] 23 / 08 : Crise à Expresso Sénégal : L’ARTP, qui a reçu la Direction générale, va ple… […]

LETECHOBSERVATEUR Fond Blanc 445x180 Blanc

Le Blog d’un journaliste IT au coeur du numérique. 

CONTACT
2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x