https://letechobservateur.sn/
Ameth Gaye, l’inclusion financière au cœur

Ameth Gaye, l’inclusion financière au cœur

Ayant étudié et travaillé entre la France et le Sénégal, Ameth Gaye est bien de retour au bercail. S’il a décidé de rentrer au pays, ce n’est pas pour juste humer le bon air dakarois, mais pour impacter l’écosystème des fintechs. Rencontre avec un farouche adepte de l’inclusion financière.

En mettant en place B&G Digital avec des personnes de confiance, Ameth Gaye ne s’imaginait peut-être pas, un jour, se révéler aussi impactant dans le milieu des fintechs au Sénégal et ailleurs en Afrique. « On a pensé à de nouvelles solutions par rapport à ce qui existait en 2019 sur le marché. On avait déjà pensé à toute la dynamique qui tourne autour de l’interopérabilité. On avait aussi anticipé sur ce phénomène de transfert d’argent qui allait disparaître », confie ce consultant en Organisation, réseau et Système d’Informations, revendiquant une vingtaine d’années d’expérience dans le domaine des TIC, de l’architecture réseaux et de la formation.

Partant de cette conviction, l’équipe travaille aussitôt à lancer une plateforme interopérable pour « régler les problèmes de l’inclusion financière et de l’inclusion numérique » et mettre en place un réseau physique. Seulement, il se dit convaincu que « le temps de l’innovation n’est pas le temps du juridique », allusion aux lenteurs souvent constatées chez les régulateurs de façon générale. « Depuis 2016, les gens se réunissent sur l’interopérabilité, mais force est de reconnaître que, à l’intérieur du Sénégal ou dans les autres pays de l’UEMOA, les gens ont déjà largement dépassé cette problématique », sourit l’ancien Directeur des Systèmes d’Informations du COSEC et la Poste, notant que « le jour où le régulateur va terminer, peut-être qu’on sera en train de faire autre chose ».

Ingénieur informaticien, spécialisé dans l’organisation des entreprises, intervenant dans le domaine l’organisation et du Management des entreprises, la mise en place de systèmes d’information et de gestion, du développement de logiciels, Monsieur Gaye, estime que sa fierté à lui, c’est de pouvoir « se réveiller le matin et de toujours avoir envie d’innover ».

Au-delà de l’interopérabilité, B&G Digital se passionne beaucoup pour la construction et la mise en place d’un réseau de distribution à travers le pays. C’est un des axes principaux par lequel passe la société pour porter la finance numérique jusque dans le Sénégal des profondeurs. « Notre ambition, c’est de passer de fintech à banque digitale très bientôt », confie le fondateur dont l’entreprise est également bien réputée dans les paiements de masse. Avec comme partenaires La Poste, la Lonase, les migrants, Monsieur Gaye qui dispose de 37 employés, sans compter ceux qui se trouvent dans le réseau, revendique un chiffre d’affaire de plus de 900 millions en 2021.

L’homme qui a obtenu 20 au Bac, en Mathématique, et ancien élève au Lycée d’application Seydou Nourou Tall, est un acteur qui se veut indépendant de ton. C’est certainement dans cet établissement bien connu qu’il

s’est entrainé à diriger les grèves scolaires. Ancien membre de l’UNSAS, Monsieur Gaye qui se frotte aussi à la politique, avait une folle passion pour les mathématiques, au Lycée, lui, le fils d’un professeur et d’une institutrice. Titulaire d’un Master II en Commerce et Management des Affaires Internationales de l’Université de Lille 1, il a occupé les fonctions de Directeur de la promotion et de l’Assistance aux Chargeurs au Conseil Sénégalais des Chargeurs, chargé de définir la politique de promotion des opérateurs économiques et des artisans du Sénégal. Membre de la Communauté des Acteurs Portuaires, membre du Conseil de Fondation de TradePoint Sénégal, ayant participé au Conseil Présidentiel sur l’Investissement, dans le secteur des transports, et à la définition de la Stratégie de la Croissance Accélérée, il dispose aussi d’une expérience avérée en matière de Management des organisations, de Stratégie de Développement du secteur privé et de Promotion de l’exportation sénégalaise.

4 1 vote
Évaluation de l'article
guest
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trackback
Cryptomonnaies : L’entrepreneur Mika Diol convaincu que l’Afrique doit se prendre elle-même en charge
3 mois il y a

[…] Lire le portrait d’Ameth Gaye, fondateur et CEO de B&G Digital […]

LETECHOBSERVATEUR Fond Blanc 445x180 Blanc

Le Blog d’un journaliste IT au coeur du numérique. 

CONTACT
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x