https://letechobservateur.sn/
Débat sur la régulation des réseaux sociaux : Alex Corenthin préconise une collaboration avec les GAFAM

Débat sur la régulation des réseaux sociaux : Alex Corenthin préconise une collaboration avec les GAFAM

La polémique sur la régulation des réseaux sociaux au Sénégal est de nouveau agitée par le président de la République. Cette fois, Macky Sall semble plus déterminé que jamais pour aller vers un encadrement en vue de faire face aux nombreuses dérives régulièrement décriées. Seulement, aux yeux d’Alex Corenthin, c’est une tâche qui s’avère très difficile étant donné que ces plateformes occidentales, tant prisées en Afrique, échappent au contrôle de nos États. L’expert en télécommunications et ancien président du Chapitre sénégalais d’Internet Society estime que c’est l’occasion rêvée pour le continent d’engager une discussion approfondie sur la question.

Et de son avis, le Chef de l’État sénégalais peut mettre à profiter sa présidence de l’Union Africaine pour y arriver. « Si on regarde bien en termes de parts de marché vis-à-vis de Facebook, Twitter ou de tous ces réseaux, on ne pèse presque rien », relève-t-il, en questionnant le nombre d’usagers au Sénégal et le taux de pénétration d’Internet, pour conclure au final, que « seule une stratégie globale peut avoir des chances de réussir ». Mieux, aucun autre pays, même à l’échelle européenne, poursuit-il encore, n’a pu venir à bout de la problématique, sans une dynamique unitaire. Et pour cause, l’enseignant-chercheur à l’École Supérieure Polytechnique de Dakar invoque l’exemple français de taxation des GAFAMS supplanté finalement par une volonté commune de résoudre la question dans le cadre de l’Organisation de développement et de coopération économique (OCDE).

Invité de l’émission « ETECH » sur IRADIO Sénégal, l’un des rédacteurs du code sénégalais des télécommunications de 2011 s’est aussi prononcé sur l’actualité liée aux pénalités infligées par l’ARTP aux opérateurs de téléphonie. Monsieur Corenthin se félicite du réaménagement des sanctions incluant désormais des investissements pour renforcer davantage la qualité de service. Pour lui, c’est toujours une très bonne nouvelle quand l’argent de l’écosystème « revient à l’écosystème ».

Ancien directeur des Systèmes d’Information de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar comme du Groupe La Poste, ancien Chef du Département Génie Informatique de l’ESP et aujourd’hui Responsable Technique de Nic Sénégal, Alex Corenthin, qui revendique plusieurs années d’expérience et d’expertise dans les télécoms, se dit persuadé que le Sénégal devrait mettre plus en avant l’éducation et la sensibilisation aux enjeux du numérique, en direction des populations, dans un contexte de plus en plus marqué par la révolution digitale en cours.

0 0 votes
Évaluation de l'article
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
LETECHOBSERVATEUR Fond Blanc 445x180 Blanc

Le Blog d’un journaliste IT au coeur du numérique. 

CONTACT
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x