https://letechobservateur.sn/
Forum Paix et Sécurité de Dakar : Macky Sall s’attaque de nouveau aux réseaux sociaux

Forum Paix et Sécurité de Dakar : Macky Sall s’attaque de nouveau aux réseaux sociaux

Le forum international de Dakar sur la paix et la sécurité a constitué une tribune pour le chef de l’état Macky Sall afin de dénoncer les dérives sur le numérique. Pour Macky Sall le phénomène est devenu difficile à combattre et il préconise cependant plus de responsabilité de la part de tous les usagers.

Le forum de Dakar sur la paix et la Sécurité qui réunit plus de 40 pays et organisations réfléchit sur des solutions pour une meilleure gouvernance de nos états en matière de sécurité. Lors de l’ouverture de ces travaux, le président Macky Sall a soulevé la problématique qui pourrait entraver la sécurité et la paix dans le monde. Macky Sall considère que les dérives sur les réseaux sociaux constituent « l’une des menaces les plus sérieuses à la paix et à la sécurité de nos pays et sont d’autant plus difficiles à combattre qu’elles sont multiformes ».

Il faut reconnaître que les plateformes digitales ont déjà prévu un cadre légal pour encadrer tout cela avec la possibilité de signalement mais il faut bien sûr encadrer en impliquant tout le monde.

Pour le Cadre Unitaire de l’Islam au Sénégal, la démarche du gouvernement pour lutter contre ces dérives n’est pas la meilleure approche ; la répression peut attendre. Elle suggère d’abord d’éduquer, d’informer et de sensibiliser.

« Pour nous, l’Etat doit avoir une démarche. C’est pour ça que nous ne sommes pas satisfaits. Nous nous voyons que la seule démarche de l’Etat pour le moment, c’est une démarche de répression, c’est une démarche de judiciarisation. C’est une entrée possible mais avant de réprimer il faut éduquer, il faut informer, il faut conscientiser », a fait savoir Dr Cheikh Gueye, secrétaire général du Cadre unitaire de l’Islam au Sénégal.

La question est plus étendue pour le président Macky Sall qui considère qu’aujourd’hui, la liberté d’expression est prise en otage. Pour Macky Sall, «le monde réel est la merci d’un monde virtuel qui répand à haut débit la tromperie, le populisme, le radicalisme, la haine et la violence. Autant de pratiques qui ne peuvent relever de la liberté d’opinion ou d’expression.

Cette remise en cause du chef de l’État rappelle le devoir de responsabilité qui incombe aux professionnels de l’information et de la communication. 

0 0 votes
Évaluation de l'article
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
LETECHOBSERVATEUR Fond Blanc 445x180 Blanc

Le Blog d’un journaliste IT au coeur du numérique. 

CONTACT
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x