https://letechobservateur.sn/
« Fermeture dans plusieurs pays d’Afrique » : le Groupe Wave Mobile Money dément la Toile

« Fermeture dans plusieurs pays d’Afrique » : le Groupe Wave Mobile Money dément la Toile

Face à une persistante rumeur faisant état de cas de licenciements record dans ses effectifs, en Afrique, Wave a publié un communiqué pour nier les faits. Le désormais Établissement de Monnaie Électronique exclut tout départ des pays en question.

La rumeur avait beaucoup circulé ces derniers jours dans le milieu des fintechs au Sénégal. C’est ce mardi 05 juillet que Wave est monté au créneau pour dire qu’il n’en est absolument rien. La startup spécialisée dans la finance digitale n’y est pas allée par quatre chemin pour apporter son démenti. « Nous avons pris connaissance d’articles diffusés dans la presse en ligne et sur les réseaux sociaux annonçant la fermeture des sociétés Wave au Mali, au Burkina Faso et en Ouganda et nous tenons à démentir formellement cette information », attaque d’emblée le communiqué du groupe qui « tient à rassurer ses clients, ses partenaires et l’ensemble des populations qu’il est plus que jamais déterminé à rester » dans les trois pays cités et « à long terme afin de continuer à œuvrer pour l’inclusion financière ».

Toutefois, le groupe ne dément pas avoir taillé dans ses effectifs. Au contraire, Wave reconnaît avoir « dû prendre la décision particulièrement difficile de réduire nos effectifs, ce qui ne correspond aucunement à une fermeture de nos filiales tel que  relaté dans la presse en ligne », nuance le texte, arguant que c’est pour « garantir un fonctionnement optimal de nos services et pour rester agile dans  ces trois pays ».

La fintech qui a pu lever 200 millions de dollars de fonds d’investissement en septembre dernier ajoute aussitôt que son modèle économique reste inchangé, à l’échelle du continent et qu’elle continue « de servir les 10 millions d’utilisateurs actifs qui nous font confiance au Mali, au Burkina Faso, en Ouganda, en Côte d’Ivoire et au Sénégal », avec des « retraits et paiements (…) gratuits » et des « transferts à 1% ». Wave Mobile Money dit pas ailleurs ne plus exclure « des poursuites judiciaires à l’encontre des auteurs et complices des actes et des messages de nature à porter atteinte à notre image, notre réputation commerciale sur nos différents marchés et à notre crédibilité », tout en invitant les populations à rester vigilantes et à ne se référer qu’à ses communications.

0 0 votes
Évaluation de l'article
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
LETECHOBSERVATEUR Fond Blanc 445x180 Blanc

Le Blog d’un journaliste IT au coeur du numérique. 

CONTACT
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x