https://letechobservateur.sn/
Abdou Kader Touré, une vie de boy d’un expert reconnu de la donnée

Abdou Kader Touré, une vie de boy d’un expert reconnu de la donnée

Meilleur élève de la commune de Dakar, en classe de CM2, Abdou Kader Touré a fait toutes ses études au Sénégal, jusqu’à devenir aujourd’hui ce Data Scientist que l’on croise dans les évènements technologiques, à l’échelle du continent. Le Conseiller technique du projet “Data Economy” accompagnant la stratégie des données du Sénégal, à la GIZ, est un passionné des chiffres, même s’il l’exprime avec des lettres. Si la santé a occupé une bonne partie de son parcours professionnel, l’enfant de Liberté 5 est également passé par l’agriculture. C’est un secteur qu’il connait bien. D’ailleurs, à travers le diagnostic d’une plateforme d’utilisation de données spécialisée dans ce domaine, il a pu aider son pays de naissance à bénéficier de plus de trois milliards de francs CFA et améliorer son dispositif digital.

Abdou Kader Touré, Conseiler technique du projet “Data Economy”, en marge de l’atelier de lancement de la stratégie des données du Sénégal, les 23 et 24 mars 2023, Dakar (Sénégal)

Comme une partie de l’élite sénégalaise, Abdou Kader Touré a fait ses armes au Lycée Ngalandou Diouf où il décroche un Baccalauréat S2 en 2008. Seulement, le Dakarois ne va pas suivre les pas de son père enseignant. Et s’il intègre aussitôt l’Université Alioune Diop de Bambey, ce n’est donc pas pour lui ressembler. Au contraire. Du haut de son mètre 80, le trentenaire opte pour un long parcours académique. Il démarre son cycle par les “Maths – Physique-Chimie appliquées à l’Informatique” avant de le conclure par un Master professionnel en Statistique et Informatique Décisionnelle, sanctionné par une mention “très bien”. Le mémoire qui s’en suit, portant sur la mise en place d’un système d’information agricole pour l’aide à la prise de décision, obtient également une belle distinction : “très honorable”. Passionné de chiffres, il est recruté à la Direction de l’Agriculture comme ingénieur en chef chargé du système d’information et des statistiques. Amené à travailler sur des projets en lien avec les changements climatiques, Monsieur Touré se passionne pour un secteur aussi passionnant que stratégique. “A travers le diagnostic d’une plateforme d’utilisation de données dans le sous-secteur de l’agriculture, j’ai pu aider l’Etat du Sénégal à bénéficier de plus de 3 milliards francs CFA et d’améliorer son dispositif digital“, se souvient l’homme qui se dit déjà convaincu que “l’agriculture est le moteur de la croissance“.

Un militant de la santé digitale

Expert de la donnée et de son exploitation, Abdou Kader a été, jusqu’à récemment, consultant de l’ONG américaine PATH (Program Appropriate for Technology Health) pour l’OMS dans le cadre de l’analyse des données et de la catégorisation des zones de la Centrafrique pour l’acquisition de vaccin contre la malaria. Entre 2020 et 2023, la région médicale de Louga a concentré toute l’attention du jeune Sénégalais qui a fait plusieurs déplacements dans la zone en vue de participer à la collecte et à l’exploitation de données en lien notamment avec le paludisme et ses conséquences néfastes chez les populations du Ndiambour. “Il est urgent de mettre en place un système digital centré sur l’humain, notamment dans les secteurs prioritaires (…) à travers des cas d’utilisation de données raisonnée et normée dont l’humain est au centre d’interêt”, plaide celui qui a été recruté en 2016 à la fonction publique, comme statisticien, affecté à la Direction de l’agriculture, en charge du système d’information et des statistiques. Auteur de plusieurs travaux scientifiques, Abdou Kader Touré croit également à ses jeunes concitoyens engagés dans l’innovation. “La chance qu’on a au Sénégal, c’est d’avoir plusieurs startups dans divers domaines. Mais l’interopérabilité, leur inclusion participative avec surtout, les acteurs du gouvernement et leur représentativité dans les grandes instances, restent un grand défi“, note et nuance-t-il, estimant qu’ils doivent créer “cette rupture, en allant vers ces acteurs là et créer cette synergie d’action participative“.

4.8 4 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trackback
Polaris ST : Le cabinet de conseil en cybersécurité du Sénégalais Malick Fall, dont l’Afrique peut être fière, en cette journée mondiale dédiée au continent
9 mois il y a

[…] 01 / 04 : Abdou Kader Touré, une vie de boy d’un expert reconnu de la donnée […]

trackback
SALTIS-2022 : Quatre recommandations majeures
9 mois il y a

[…] 01 / 04 : Abdou Kader Touré, une vie de boy d’un expert reconnu de la donnée […]

LETECHOBSERVATEUR Fond Blanc 445x180 Blanc

Toute l’actualité IT en direct de Dakar 

CONTACT
2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x